Musée de la Grande Guerre de Meaux : architecture du bâtiment

Vue extérieure du musée. © JPS.

L’appel d’offre pour l’architecture du musée a recueilli 112 candidatures. Parmi elles, quatre dossiers ont été sélectionnés : un espagnol, un allemand et deux français dont celui de Christophe Lab finalement retenu. Il a ainsi conçu un bâtiment répondant aux besoins d’un musée du XXIe siècle tant dans sa conception que dans la valorisation et la conservation des collections. «Pour faire un projet d’architecture, explique-t-il, il faut un programme et un site. Le programme s’appuie sur la collection de Jean-Pierre Verney qui recèle d’émotion, de l’objet d’artisanat de tranchée au char FT 17. Un site qui présente deux caractéristiques à savoir une forte pente autour de 7% et un monument offert par les Etats-Unis à la France. Il fallait éviter que le bâtiment entre en rivalité avec ce mémorial. La forme élancée du musée s’insère dans la pente du terrain s’inscrivant en contrepoint du monument tout en verticalité.» Il en résulte un bâtiment qui accompagne une inclinaison tel un obus qui entre dans le sol ou un bloc de métal qui sort du terrain. La muséographie a joué un rôle important sur le volume : «Je reconstitue des tranchées, il faut donc que je creuse dans le sol. J’ai deux avions, j’ai donc deux bosses sur le toit, j’ai un char, il me faut donc une rampe de lancement.»

Les commentaires sont fermés.